Chargement des événements

« Tous les événements

  • Cet événement est terminé

Derrida-Lacan

février 22, 2017 @ 21:00 - 23:00

“PSYCHANALYSE ET TRANSFERTS CULTURELS”

22 février 21h -Maison de l’Amérique Latine

présentation de

“Derrida-Lacan : L’écriture entre psychanalyse et déconstruction”

avec son auteur, Isabelle Alfandary

 

La présence de concepts philosophiques dans l’oeuvre de Lacan n’est plus à découvrir. Certains de ces concepts en provenance des développements hégéliens, kantiens, et d’une multitude d’autres philosophes constituent souvent l’axe d’un développement que Jacques Lacan était en train de construire, un appui pour introduire de nouveaux concepts proprement psychanalytiques. Comme nous l’avons évoqué lors de soirées passées à propos de Spinoza, ou d’Aristote. Il y a d’autres philosophes comme Derrida dont la présence dans l’oeuvre de Lacan est un peu différente. Devrions- nous préciser que Lacan et Derrida sont deux penseurs contemporains dont les oeuvres respectives ont modifié certains leurs disciplines respectives? Lacan parlant de Derrida a été aussi l’occasion d’un regret de sa part, celui d’avoir tant spécifié sa théorie du signifiant et son lien avec l’efficacité de l’action analytique. Nous invitons ISABELLE ALFANDARY, à l’occasion de la parution de son ouvrage, Derrida-Lacan : L’écriture entre psychanalyse et déconstruction, Hermann, 2016.

Isabelle Alfandary est professeur de littérature américaine (Université Sorbonne Nouvelle), psychanalyste et présidente de l’Assemblée collégiale du Collège international de philosophie. Je vous invite à lire sa propre introduction. Diana Kamienny Boczkowski

“Jacques Derrida et Jacques Lacan se sont peu fréquentés, ont peu échangé, si l’on s’en tient tout au moins à leurs strictes biographies. Le lien intime qui lie leurs oeuvres n’en est pas moins réel : il tient au statut singulier de la trace et de la lettre, de la notion d’écriture que l’un et l’autre ont contribué à élaborer dans l’histoire du post-structuralisme français entre philosophie et psychanalyse.

La psychanalyse n’a pas cessé de hanter l’œuvre philosophique de Jacques Derrida, la figure de Lacan y étant fréquemment convoquée jusque dans les derniers textes. Jacques Lacan, quant à lui, a croisé le fer tout au long de son enseignement avec l’histoire de la philosophie, se gardant de prononcer le nom de Derrida dont il avait pourtant incontestablement lu certains des textes majeurs.

Entre leurs pensées respectives, une conversation secrète et des transferts non-dits ont (eu) lieu autour des postulats relatifs à l’écriture dont les enjeux s’avèrent décisifs à l’échelle de l’une et l’autre oeuvres. Qu’il s’agisse de la controverse qui les a opposés à propos de la lecture du conte d’E.A. Poe La lettre volée ou du débat sur le sens de la parole pleine entre métaphysique et psychanalyse, leurs questions et leurs élaborations se croisent, se font écho, se manquent le cas échéant.

Entre psychanalyse lacanienne et déconstruction, des intuitions communes, des pratiques affines, des liens complexes et équivoques méritent d’être examinés au prisme de la question de l’écriture et à la lumière de l’œuvre freudienne, dont la lecture inspire et informe tant la pensée de Lacan que celle de Derrida, les partageant et les opposant irréductiblement.

Chez Derrida comme chez Lacan, le rapport entre texte et psyché est posé, les conséquences aussi exactes qu’incalculables de la nature textuelle de l’inconscient dans sa formation cardinale qu’est le rêve sont envisagées. Entre Derrida et Lacan, ainsi que l’explore le livre d’Isabelle Alfandary, se trouve la possibilité de repenser l’écriture dans son articulation à la parole à des nouveaux frais, possibilité qui renouvelle non seulement l’histoire de la philosophie mais également aussi les conditions de l’écoute analytique.”

Isabelle Alfandary:Isabelle Alfandary
Professeur de littérature américaine (Université Sorbonne-Nouvelle), présidente de l’Assemblée collégiale du Collège international de philosophie (Ciph), membre de la Société de Psychanalyse Freudienne (SPF)
Travaux et publications

Monographies

• E. E. Cummings ou la minuscule lyrique. Paris: Belin, 2002, 128 p.
• Le risque de la lettre : lectures de la poésie moderniste américaine. Lyon : ENS-éditions, 2012, 176 p.
• Derrida, Lacan : L’écriture entre psychanalyse et déconstruction, Paris, Editions Hermann, 2016, 311 p.
• Styles de Freud : modes et enjeux de l’écriture freudienne (en préparation)

Direction d’ouvrages collectifs
• Modernism and Unreadability, en collaboration avec Axel Nesme, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2011, 272 p.
• Lire depuis le Malaise dans la culture, en collaboration avec Chantal Delourme et Richard Pedot, Hermann, 2012, 201 p.
• Genre/genres I, en collaboration avec Vincent Broqua, Michel Houdiard éditeur, 2015, 149 p.
• Genre/genres II, en collaboration avec Charlotte Coffin et Vincent Broqua, Michel Houdiard éditeur, 2015, 193 p.
• Stein et les arts, en collaboration avec Vincent Broqua, Presses du Réel (à paraître en 2017)

Direction de numéros de revues
• “Couleurs”. Les Cahiers du CICLaS, n. 9, novembre 2006, en collaboration avec Arnaud Regnauld et Béatrice Trotignon
• “Le descriptif”, en collaboration avec Isabelle Gadoin, Polysèmes, N. 9, 2007
• “Lettres d’Amérique”, Revue Française d’Etudes Américaines, 112, juin 2007
• “Le malaise à l’œuvre”, L’Atelier, Vol.4, No.1, (2012)
• “Littérature et philosophie en Amérique”, Transatlantica, 2013-2 http://transatlantica.revues.org/6453
• “Intention et vouloir dire” en collaboration avec Chantal Delourme, L’Atelier, Vol.5, No.2 (2013)
• La réserve” en collaboration avec Chantal Delourme, L’Atelier, Vol.7, No.2 (2015), http://ojs.u-paris10.fr/index.php/latelier/issue/view/44/showToc

Nous serons accompagnés pour aborder le sujet de la soirée par:

MONIQUE DAVID-MENARD 
Centre d’études du vivant (Institut des Humanités de Paris)
Université Paris-Diderot, case courrier 7041
Esplanade Pierre Vidal-Naquet, 75205 Paris cedex13
1. FORMATION
- Formations conjointes de philosophe et de psychanalyste.
-Prix de philosophie au Concours général (1965)
-Agrégation de philosophie (1969).
-Docteur en psychopathologie clinique et psychanalyse : “ Les métaphores biologiques en psychanalyse ”, sous la direction de Pierre Fédida (1978, Université Paris 7).
-Docteur en philosophie : “ Délire et raison ”, sous la direction de Jean-Marie Beyssade (1990, Université Paris 4/Sorbonne-Nouvelle).
-Habilitation à diriger des recherches (1996, Université Paris 7- Denis Diderot)

- Membre successivement de l’Ecole Freudienne de Paris (1979-1980), du Centre de Formation et de Recherches Psychanalytiques (1982-1994), et de la Société de Psychanalyse Freudienne (depuis sa fondation en 1994).

2. FONCTIONS ANTERIEURES

-Chevalier de l’ordre des Palmes Académiques
- Professeur de philosophie en “Lettres supérieures” (1969-1971) puis en “Première supérieure” en philosophie (1971-1974) au Lycée classique et moderne de Reims
- Professeur de Chaire supérieure en philosophie (Lycée Lakanal 1974-1989 et Lycée Janson de Sailly 1990-2007)
-Chargée de recherche détachée au CNRS (1985-1987)
-Directrice de programme (1992-1995) puis Vice-présidente du Collège International de Philosophie (1995-1998). Chargée des Relations Internationales.
-1999- 2007 : Professeur nommée conjointement, par délégation rectorale, en “Première supérieure” et à l’Université Paris-Diderot (Paris 7)
-Professeur honoraire de Chaire supérieure
2005-2011 : Directrice du Centre d’études du vivant (Institut de la pensée contemporaine, Université Paris-Diderot)
- Directrice académique du magistère de psychologie/psychanalyse à l’Université Diego Portales, Santiago du Chili ( 2006-2013)

3. TITRES ET FONCTIONS ACTUELS :

- Chercheuse associée à l’International Centre for Inquitry (ICI-Berlin)
-Psychanalyste (Société de Psychanalyse Freudienne)
-Directrice de recherches (honor.) à l’Université Paris-Diderot, Ecole doctorale “ Recherches en psychanalyse ”. Champs de recherche : La pluralité des approches du corps (Biologie/psychopathologie). Psychanalyse et philosophie. Sexualités et genre.
- Membre du directoire du Centre d’études du vivant (Institut des Humanités de Paris, Université Paris-Diderot)
-Cofondatrice de la Société Internationale Psychanalyse/Philosophie, avec Charles Shepherdson (SUNY, Albany, Etat de New.York.), Philippe van Haute (Radboud University, Nimègue), et Valdimir Safatle (Université de Sao Paulo). Site internet de la « SIPP/ISPP » : www.sipp-ispp.net)
- Membre du Réseau international des femmes philosophes de l’UNESCO

4. OUVRAGES PUBLIES
- 1983 L’Hystérique entre Freud et Lacan. Corps et langage en psychanalyse, Paris, Editions universitaires.
Traduction américaine par C.Porter: Hysteria from Freud to Lacan. Body and language in psychoanalysis, Cornell University Press paperback, 1989. Traduction brésilienne A Hysterica entre Freud e Lacan, Sao Paulo, Escuta, 2001
-1990 : La Folie dans la raison pure. Kant lecteur de Swedenborg, Vrin, Paris  .
Traduction brésilienne :A loucura na razao pura ; Kant leictor de Swedenborg, Editora 34, Sao Paulo.
- 1990 : Traduction et Introduction de : E.Kant, Essai sur les maladies de la tête, et Observations sur le sentiment du beau et du sublime, Paris, Garnier-Flammarion
- 1997: Les Constructions de l’universel. Psychanalyse, philosophie, P.U.F., Paris .
Traduit en allemand (Turia et Kant, Vienne, Autriche), en espagnol (Nueva Vision, Buenos Aires, Argentine) ; en brésilien (Compaghna de Freud, Rio de Janeiro, Brésil) ; en japonais ( Serika, Tokyo).
- 2000: Tout le plaisir est pour moi (Hachette Littératures) ; Traduit en espagnol chez Paidos (Madrid et Buenos Aires), 2001. Traduit en brésilien, (Rio de Janeiro)

- 2005 : Deleuze et la psychanalyse. L’Altercation , Paris, Presses Universitaires de France.
Traduit en allemand (Diaphanes Verlag, Berlin/Zürich) et en turc (T-Publications, Istambul), en brésilien ( Record/ Civilizaçao Brasileira, Rio de Janeiro ), en espagnol ( Arlequin, Mexico), en japonais (Kawadeshoboshinsha ed., 2012), en anglais Edinburgh University Press, en cours )

-2009 :Les Constructions de l’universel, psychanalyse, philosophie, nouvelle édition augmentée, PUF (Quadrige).

-2011 : Eloge des hasards dans la vie sexuelle, Paris, Hermann Editions. Traduction américaine en cours chez Columbia University Press, NY

- 2014: Corps et langage en psychanalyse. L’hystérique entre Freud et Lacan ,Paris, Editions Campagne première, nouvelle édition augmentée

3. DIRECTION D’OUVRAGES COLLECTIFS
- Sexualités, genre et mélancolie. S’entretenir avec Judtih Butler, Editions Campagne-Première, Paris, octobre 2009. Traduction en cours chez Columbia University Press, Ney York
- Psychanalyse et philosophie : des liaisons dangereuses ?, Editions Campagne-Première, Paris décembre 2009. Actes du Colloque de fondation de la Société Internationale Psychanalyse
- CHAOS. Quelques exemples en sciences et en sciences humaines : Paris, Hermann, 2013.

1. 4. ARTICLES RECENTS (2014-2015)
- « Dinge und Diskurs bei Foucault und Lacan.” 1970 : Die Archäologie des Wissens und die Kehrseite der Psychoanalyse, in Gegenwart des Fetischs. Dingkonjuktur und Fetischbegriff in der Diskussion, Ch.Blaettler un F. Schmieder Hgb, Turia und Kant, Wien 2014

- ” Objects, Exchanges, Discourse” in The Work of Monique David-Ménard between Psychoanalysis and philosophy, with Judith Butler, Penelope Deutscher and Elisabeth Rottenberg, philoSOPHIA, SUNY PRESS 2015

- ” Judith Butler et Monique David-Ménard: d’une autre à l’autre” in L’Evolution psychiatrique 2015; 80(2) . Consultable en ligne sur www.sciencedirect.com
5. - “En lisant Maurice Godelier; Structures et objets en psychanalyse et en anthropologie” in Parentalité et Filiations, Paris, Campagne Première de. 2015

-”L’anthropologie parle-t-elle jamais de sexualité?” in Genres, Normes, Psychanalyse, Cliniques Méditerrannéennes , sous la dir. de Laurie Laufer

- “The Unjustifiable in a Philosophical Rationality. An Example: Swedenborg in the Critique of Pure Reason” , Madness, Religion, and the Limits of Reason, , J. Bornemark and S.O. Wallenstein, ed., Södertön University , Elanders Stockholm 2015

“Ist es möglich, eine angemessene Vorstellung einer traurigen Leidenschaft zu entwickeln? Zur Konfrontation zwischen Spinoza und Freud” in Conatus und Lebensnot, ed.Anna Tuschling (ICI-Berlin ed. zum erscheinen)

“Was haben wir ausser dem Spiel, umsaus dem Trauma aufzutauchen?” in Denkweise des Spiels , Reinhold Göring ed. (zum Erscheinen)

RICHARD PEDOT est professeur émérite de littérature anglaise (Université de Paris Ouest). Son dernier ouvrage paru est Ah, Bartleby ! Ah, philosophie ! Une rencontre critique (Presses universitaires du Mirail, 2014)

HUBERT RICARD, agrégé de philosophie, psychanalyste membre de l’Association lacanienne internationale, professeur honoraire de Lettres supérieures au Lycée Condorcet à Paris. A publié notamment “De Spinoza à Lacan: Autre Chose et la mystique ” 2015 et Hegel et Lacan in press. (titre de l’ouvrage sous reserve)

DIANA KAMIENNY BOCZKOWSKI psychanalyste membre de l’Association Lacanienne Internationale et de Aleph-Savoirs et Clinique, psychiatre ancien praticien hôpital Sainte Anne, a publié différents articles dont le dernier “Nor loss neither mourning but, perversion” à paraître in “Perversion now”, Palgrave, London , march 2017.

Détails

Date :
février 22, 2017
Heure:
21:00 - 23:00

Lieu

Maison de l’Amérique latine
217 Bd. Saint-Germain, Paris, 75007 France

Organisateur

Diana Kamienny Boczkowski
Courriel :